© 2017 Ambassade de le République du Rwanda à Bruxelles   | 1, Avenue des fleurs - 1150, Bruxelles | Tél : + 32 2 761 94 20 

NOUS SUIVRE :

  • w-facebook
  • Twitter Clean

Discours de S.E. Amandin Rugira à la cérémonie officielle de don du 1026ème costume "Umushanana" signé Moshions à Manneken-Pis

Prononcé le 03 juillet 2019 à l'hôtel de ville de Bruxelles 

Activité en marge du 25ème anniversaire de la journée de Libération du Rwanda

  • Madame Delphine Houba, Echevine de la Culture, du Tourisme, des Grands évènements et du Matériel communal à la ville de Bruxelles;  

  • Monsieur Edmond Vandenhaute, Président de l’ordre des amis de Manneken-Pis  (agé de 84 ans donc pourrait être remplacé par son adjoint)

  • ou Marc Guebels, Vice-Président de l’ordre des amis de Manneken-Pis  

  • Monsieur Nicolas Edelman, habilleur officiel de Manneken-Pis,  

  • Distingués invités, en vos titres et qualités,  

  • Mesdames et messieurs, chers compatriotes, chers amis du Rwanda,

Je tiens tout d’abord à remercier la ville de Bruxelles et l’Ordre des amis de Manneken-Pis pour avoir accepté notre cadeau. 

Il s’agit en réalité de la deuxième fois que le Symbole de Bruxelles se voit habillé d’un costume traditionnel rwandais.

En effet, en mai 1949, le roi du Rwanda Mutara III Rudahigwa avait offert à Manneken Pis un costume d’un jeune « Intore » du Rwanda à l’occasion de sa visite officielle en Belgique. Septante ans plus tard, la remise de ce costume “Umushanana” représente donc une étape supplémentaire dans la longue relation d'amitié entre la Belgique et le Rwanda. La prochaine étape pourrait être un rapprochement entre nos deux capitales à travers un jumelage par exemple.  

Mesdames et messieurs,

Si cette remise est un acte symbolique, n’oublions pas que l’étymologie du mot “symbole” est dérivé du grec ancien signifiant “joindre” et “mettre ensemble”. Les symboles ont donc la faculté d’unir les choses, et aujourd’hui, la remise de ce costume permet au célèbre emblème de l'esprit indomptable de Bruxelles de rencontrer la fougue du costume traditionnel rwandais.

 

La date de cette remise n’a pas été choisie au hasard. Nous sommes à la veille d’une date marquante dans l’histoire du Rwanda. Il y a 25 ans, nous mettions fin au dernier génocide du 20ème siècle, celui contre les Tutsi du Rwanda.

Cette cérémonie se fait donc en marge des célébrations officielles qui se tiendront demain à notre ambassade ici, à Bruxelles et auxquelles nous vous y convions toutes et tous.

Mesdames et messieurs,

Un quart de siècle après la journée de libération du Rwanda, nous avons une nation qui a fait trois choix que le président ne cesse de rappeler: nous avons fait le choix de rester unis, d’être responsables de nos actes et d’être ambitieux.

Le costume que nous vous offrons s’inscrit dans notre troisième objectif. Pour éviter que nos concitoyens continuent de porter des vêtements de seconde main, importés de l’étranger, mon pays a mis en place une politique, il y a quelques années, de promouvoir l’émergence d’une industrie textile locale

Le jeune Moses Twahirwa,  créateur derrière la maison de mode Moshions et designer du costume que nous vous offrons aujourd’hui, représente ce secteur de la mode qui est en plein essor. Il fait partie de ces jeunes rwandais qui ont bénéficié du  soutien de notre Gouvernement et qui contribuent à présent à porter haut les couleurs du Made In Rwanda à travers le monde.

Au-delà des pièces de haute couture que la maison produit avec talent, Moshions ainsi que les autres membres du Collectif Rwanda et les autres maisons émergentes se sont concentrés sur la confection de vêtement de la vie de tous les jours : vêtements de ville ou professionnelles ou encore de cérémonies, qui font dorénavant partie de l’éventail du choix qui se présente à nos concitoyens.

 

Le costume qui nous rassemble aujourd’hui allie tradition et modernité, comportant plusieurs touches modernes en addition des trois éléments traditionnels principaux :
 

  • Igisingo (Couronne royale perlée):  la couronne esthétique était un sceau de respect, de puissance et de sens exotique du style de la part de la famille royale. Moshions a recréé cette coiffe majestueuse pour l'emblématique Manneken Pis.

  • Umwitero (Drapé Traditionnel): Le drapé traditionnel est une accéssoire de mode qui remonte aux années 1920 dans l’histoire du Rwanda. Le drapé est un accessoire culturel arboré lors de cérémonie. Moshions a revisité umwitero pour ajouter une touche contemporaine; avec couleurs vives et polyvalence. Manneken Pis portera un drapé avec des impressions personnalisées inspiré des peintures traditionnelles “imigongo” issue de la dernière collection Moshions intitulée «Inkingi».

  • Inkindi (Jupe avec Fronce): Les danseurs traditionnels masculins, appelés intore, portent des Inkindi. Cette œuvre d'art séculaire a été conçue pour faciliter les mouvements de danse et garder les interprètes élégants. Il rend hommage à la joie de vivre du Rwanda.

Le costume que nous offrons aujourd’hui est donc une pièce unique créée spécialement pour le petit “Ket” de Bruxelles.

Mesdames et messieurs,

En guise de conclusion, j’ai hâte de remettre ce costume marquant le 25ème anniversaire de la libération du Rwanda des forces génocidaires et symbole de l’innovation et la créativité que nous encourageons à travers le Made In Rwanda.

Je vous remercie pour votre attention.