© 2020 Ambassade de le République du Rwanda à Bruxelles   | 1, Avenue des fleurs - 1150, Bruxelles | Tél : + 32 2 761 94 20 

Une brève histoire du Rwanda

Pendant des siècles, le Rwanda a existé en tant que monarchie centralisée sous la succession de rois tutsis d'un clan, qui régnaient sur les chefs de bétail, les chefs de terre et les chefs militaires. Le roi était considéré comme un être suprême mais le reste de la population, Bahutu, Batutsi et Batwa, vivait en harmonie. En 1899, le Rwanda est devenu une colonie allemande et, en 1919, le système de domination indirecte a continué à travers un mandat de la Société des Nations confié à la Belgique.

À partir de 1959, les Batutsi ont été pris pour cible, faisant des centaines de milliers de morts et envoyant près de deux millions d'entre eux en exil. La Première République, dirigée par le président Grégoire Kayibanda, et la seconde, dirigée par le président Juvénal Habyarimana, ont institutionnalisé la discrimination contre les Batutsi et les ont soumis à des massacres périodiques.

Please reload

L'Alliance rwandaise pour l'unité nationale (RANU) a été formée en 1979 par des réfugiés rwandais en exil, pour se mobiliser contre la politique de division et l'idéologie du génocide, les massacres répétés, l'apatridie et le manque de dialogue politiques pacifiques. En 1987, RANU est devenu le Front patriotique rwandais (FPR). Le 1er octobre 1990, le FPR a lancé une lutte armée qui a finalement évincé la dictature en 1994 et mis fin au génocide perpétré contre les Tutsi du Rwanda qui a coûté la vie à plus d'un million de personnes (essentiellement Batutsi et Bahutu qui s'opposait au régime génocidaire.

Le 4 juillet 1994, après la chute de Kigali aux mains de l'armée patriotique rwandaise - RPA (branche armée du FPR), le FPR a formé un gouvernement d’unité nationale dirigé par le président Pasteur Bizimungu, réunissant les parties qui n’ont pas participé au génocide. En 2000, le Parlement a démis le président Pasteur Bizimungu et le FPR a nommé le vice-président et ministre de la défense, le général Paul Kagame comme président de la République pour diriger la coalition gouvernementale. En 2003, le président Paul Kagame a été élu à une majorité écrasante pour un mandat de sept ans. Au cours de ces sept années, le pays a réalisé des progrès socio-économiques et politiques sans précédent et consolidé la paix, la stabilité ainsi que la cohésion sociale entre les Rwandais.

En 2010 et 2017, le président Paul Kagame a été réélu pour servir respectivement les deuxième et troisième mandats, avec pour objectifs un développement rapide pour une transformation accéléré de la vie de tous les Rwandais.